Ecole de magie

C'est une école où on apprend la magie et toutes manières de se battres avec ou sans
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Agreian

Aller en bas 
AuteurMessage
Agreian
Infirmier + Responsable de la maison Ziagor
avatar

Masculin
Nombre de messages : 68
Age : 26
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Agreian   Ven 12 Jan - 20:44

Nom :
Inconnu.

Prénom :
Agreian

Âge :
219 ans.

Race :
Mi-Ange, Mi-Démon.

Loisirs :
- Se battre
- Se baigner dans l'eau froide.
- Se balader
- Lire
- Voler dans les airs
- Aider les autres s'il le veulent bien.

Pouvoir spéciale : le pouvoir de communiquer mentalement aux animaux .

Signe particulier : Un médaillon où seul son nom et celui de sa mère est écrit.


Histoire :
Agreian est avant tout un orphelin amnésique. Tout ce qu'il sait sur son identité, il le sait du médaillon qu'il a autour du cou. Ni plus, ni moins. Il y a gravé :
"Agreian. Né un 10 Octobre. Fils de Dame Léandrine."
Il se réveilla un objet dans la main un matin dans un château immense et désert. Après ce fut comme s'il fut spectateur de lui même pendant à peu près un mois. Il c'est vu quitter le grand bâtiment vide et errait dans une forêt durant un certain moment. Il ne savait même pas à quoi il ressemblait, il s'est détaillé dans une flaque d'eau. Il avait visiblement 5 ans, les cheveux blancs-argents et des yeux gris clair. Il avait poussé un cri de terreur en voyant deux ailes dans le dos. Il essaya de s'en servir comme les oiseaux qu'il voyait. Il réussissait à les faire bouger c'est le seul résultat qu'il obtint à ce moment. Il avait marché pendant une trentaine de jour sans savoir où il allait, survivant en mangeant des plantes quelles soient comestible ou non, il ignorait. Il arriva dans un village en piteux état. Il avait presque les bras traînant par terre tellement fatigué qu'il donnait l'impression de marcher à quatre pattes. Il s'évanouit à l'entrée de la ville. Lorsqu'il s'éveilla, il était allongé dans un lit, des enfants se pressaient autour de lui. Une jeune femme s'approcha faisant signe aux petits de s'éloigner.
Dis-moi mon garçon, comment t'appelles tu ?
Le garçon n'avait pas parlé du moins aussi loin qu'il se souvienne. Réticent il tendit le médaillon d'or à la femme.
Agreian ? D'accord, tel est ton nom. D'où viens-tu ?
..., il ouvrit la bouche mais aucun son ne sorti.
Tu veux de quoi écrire ?
Le jeune garçon acquiesça d'un signe de tête. La jeune femme lui apporta un papier et un crayon. Il coupa la feuille en deux dans la première il dessina une salle où il était allongé le médaillon dans une des mains et des points d'interrogations autour de lui. Puis sur la deuxième feuille il se dessina hors du château se dirigeant vers la forêt.
Tu vivais dans le château ? Y avait-il quelqu'un d'autre ?
Un haussement d'épaules, signe d'ignorance, puis un hochement de tête négatif.
Sais-tu quelque chose sur tes parents ?
Il retendit le médaillon et montra l'autre nom.
Léandrine ? Je suis navrée mais je ne connais personne de ce nom. A vrai dire je me demande si tu es originaire de se monde.
Agreian pencha la tête et ouvrit la bouche.
Car ?
Il sursauta lui-même d'entendre sa voix. Il arrivait à aligner une phrase dans son esprit mais pas à haute voix. Il tenta autre chose.
Pour... quoi... ? dit-il d'une voix rauque.
La jeune femme le regarda, surprise et sourit tendrement.
Tu vois les ailes dans ton dos il y en a une d'ange et une autre de démon. Les enfants issus d'un tel métissage ne sont pas sensé exister entre ces deux races. Et s'il existe, on dit que les dieux envoient l'enfant entre le Paradis et les Limbes. Sur une planète entre.
D'acc...ord... .
Tu n'as nulle part où aller je suppose. Voudrais-tu rester ici ?
Oui.
*****
Dix ans s'écoulèrent. Agreian avait grandi et entré dans sa quinzième année. Il avait vécu tranquillement, rapidement accepté par tous les membres du village. Il avait apprit à chasser et à se défendre. Deux années s'écoulent et un drame se produit dans le petit village. Une bande de pillards met la petite commune à feu et à sang. Ils profitent de la panique pour voler les maisons, toutes celles qu'ils avaient pillé étaient vide mais pas celle où Agreian vivait avec sa mère d'adoption. Ils menacèrent la femme mais celle-ci refusa de leurs céder quoi que ce soit. Les bandits la tuèrent sous les yeux d'Agreian horrifié. Il se tourna vers les hommes qui avaient tué celle qu'il considérait comme sa mère et sa seule famille. Il prit un couteau et le lança perçant le coeur d'un des assassins. Les autres fuyaient en voyant que le jeune homme allé recommencer. Une semaine passa, l'enterrement des victimes c'était déroulé quelques jours plus tôt. Agreian disparut juste après ces évènements. Il avait traqué le reste de la bande et les avait tous tué. Mais la mort la plus étrange fut celle du dernier.
Ils se battaient près d'un lac. Agreian était en mauvaise posture. L'homme allait le tuer. Les yeux du jeune garçon devinrent bleu très clair. Soudain une vague d'eau sorti du lac attrapa l'homme comme une main attrape un morceau pain sur la table. L'assassin fut attiré dans l'eau en hurlant de peur. Il ne remonta pas à la surface. Lorsque les yeux du jeune homme redevinrent gris, le corps du bandit flotta à la surface de l'eau, mort noyé.
Le jeune homme revint au village et alla voir les vieux du coin pour savoir s'ils pouvaient lui expliquer ce qu'il s'était passé. Il leur fit une description la plus précise possible.
Agreian mon garçon la réponse est très simple. Tu as un don. Tu peux contrôler l'eau mais peut-être les autres éléments. Pleins de gens ont eu ce genre de don sur notre monde. Des mages, voilà comment on les appelles, tu as utilisé la magie que tu avais en toi. Apprends à la maîtriser ce sera une bonne chose pour toi.
Mais le village sera moins défendu sans moi. Vous m'avez donné le rôle de protecteur car je suis le seul à savoir me battre.
C'est vrai, tu as appris jeune et inconsciemment à te battre mais le village sera toujours là pour ton retour. Sache qu'il y a une école de combat, l'école de Magie. Trouve là et inscrit toi tu devrais pouvoir y entrer. Mais n'utilise que en cas urgent ta magie. Imagine que voulant aider tu mettes le feu.
Ne vous en faite pas je ne l'utiliserai presque pas.
Bien tu partiras sans "Adieu", je pense ?
Oui je préfère les "Au revoir" ou "A bientôt". Je partirai dans la nuit vous pourrez le dire au village demain.
Évidemment. Conseil évite les ennuis.
Ce conseil est précieux je le suivrai.
Agreian parti dans la nuit anonymement. Deux longues années se sont écoulées avant que le jeune homme ne trouve l'académie. Il s'entraîna beaucoup à essayer d'utiliser ses ailes, progrès remarquable maintenant il arrive à décoller il reste juste à apprendre à atterrir sans perte et fracas, et un peu à essayer de contrôler les quatres éléments, il réussi et jours après jours il les maîtrisa avec agilité et rapidité, se préoccupants peu de la puissance, et il s'entraîna à combiner la magie à deux trois trucs. Maintenant, le voici présent avec sa fiche présentation ^^.

- La maison que vous aimeriez ? //

Validée par la directrice : couleur rouge .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuna Uzumaki
Directrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 66
Age : 27
Localisation : Dans mon bureau ou dans un recoin de ma triste mémoire . ^^
Emploi : Directrice
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Agreian   Ven 12 Jan - 20:50

VALIDER

_________________
La vie , la mort , quelle importance , tant que je peux vivre ma vie comme je l'entends .^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecoledecombatmagique.niceboard.com
 
Agreian
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecole de magie :: Arrivée dans l'école de combat :: ¤ Présentation des personnages ¤ :: Fiche Validé-
Sauter vers: